Pourquoi donner ses vêtements ?

2 minutes de lecture art

Donner ses vêtements n’est pas une démarche anodine. Et pourtant, les médias vous parlent sans cesse de ces petit containers disséminés dans (presque) toutes les villes de France, sans vraiment vous expliquer ou va votre vieux linge.

Ce que vous ne savez peut être pas encore : même si vous ne porterez plus ces vêtements une fois donné, ce n’est pas une fin en soi pour eux. Au contraire, leurs seconde vie commence.

Une seconde vie

Que ce soit Emmaüs, la Croix rouge, Le Relais, ou le Secours Populaire, chacun de ses organisme va valoriser vos vêtements (dans la mesure du possible) en leurs offrant une seconde vie. Si ils sont en bon état, ils sont revendu tel quel dans des friperies pour quelques euros, ou bien reconverti en chiffons, isolants ou encore transformés en tapis.

Et comme le dit Macklemore dans son morceau Thrift Shop : “J’attire l’attention et en plus j’économise de l’argent, le bonheur ! / Sérieux, le style grand-père c’est une affaire”. En d’autres terme, vous pouvez vous-même trouver des vêtements de seconde main originaux (pour ne pas dire unique).

Des emplois

Emmaüs et Le Relais ont été fondés dans cet objectif, créer des emplois, réinsérer des personnes exclues du monde du travail. Je vous conseille tout de même de vous rapprocher d’une association en accord avec vos principes, il y a parfois de petits organismes locaux qui gagnent à être connus.

Réduction des déchets

Tout les vêtements que vous ne mettez pas dans votre poubelle seront en effet recyclés, et réduisent d’autant la taille de votre poubelle. En effet, un habil jeté à la poubelle ne sera pas recyclé, car il sera perdu dans le marasme des déchets, perdu entre le plastique et l’alimentaire. Les vêtements sont valorisé à plus 90%.

seconde-vie-textile

Tout n’est pas rose pour autant

Dans ce documentaire d’Envoyé Spécial, nous pouvons voir que Le Relais profite de l’image d’associations reconnues tel que Emmaus pour tromper l’inconscient collectif. Rien de nouveau, même si le but de l’entreprise Le Relais reste pour moi la création d’emploi.

Dans un autre registre, H&M propose aussi des containers pour récupérer ses vieux vêtements, en échange d’un bon d’achat de 5€. Je suis un peu moins sensible à ce geste de leurs part, cette entreprise étant pour moi le temple du vêtement éphémère par excellence.

Il y a d’autres solutions que le don

Bien entendu, vous pouvez vous-même recycler vos vêtements : ils peuvent être une matière première pour coudre une nouvelle pièce (les chaussettes de noël semblent toutes indiqué en cette période de l’année), ou bien être converties en chiffon.

Et si vous avez des pièces cher (mais ceci fonctionne aussi avec les vêtements cheap), vous pouvez les revendre sur Le Bon Coin ou autre… Mais ne les entassez pas trop longtemps, ne vous encombrez pas inutilement d’objets en trop.

Quoi qu’il en soi, j’espère que j’ai pu vous passer l’envie de jeter vos vêtements à la poubelle avec cet article !

Commentaires

GreenerDaddy

Sans être dans une démarche de désencombrement ou minimalisme, je crois que je n’ai jamais jeté de vétement. J’ai probablement beaucoup entassé, mais depuis quelques temps, un acheté = un donné. Bon on commence à vider quand même et systématiquement dans ces fameuse bornes. Ou alors, on les utilise nous meme pour les transformer en sac ou déco pour le calendrier de l’avent :)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Chargement...
Reçevoir les prochains commentaires de cet article.