Arrêter d’acheter ou comment moins consommer

Arrêter d’acheter ou comment moins consommer

Il y a quelques jours (c’était le vendredi 27 novembre 2015 cette année), nous avons assisté au Black Friday, c’est un jour presque comme les autres, ou toutes les enseignes du monde proposent des prix cassés, divisés par 2, 3, voir plus. Au temple de la consommation, ce jour est marqué d’une pierre noire. Les gens font la queue pour être les premiers lors de l’ouverture des magasins, se bousculent, parfois même certains se font piétiner.

sears-black-friday-bloomberg

Je ne sais pas si le nom de Michelle McGagh vous dit quelque chose ? Moi non plus, son nom ne me disait rien jusqu’à hier. Cette journaliste a fait le pari fou de ne rien dépenser pendant 1 an. Alors je dis ne rien dépenser, mais en réalité, elle va se consacrer un budget « alimentaire », et payer ses factures et son crédit quand même.

Les factures mensuelles lui coûtent déjà la coquette somme de 1420€. Elle a prévu un budget alimentaire de 85€ par semaine pour 2. Soit 430€ par mois. Bon, 1850€ par mois, pour moi moi ce n’est pas rien dépenser, mais bon !

Il semblerait qu’elle dépense pour le moment près de 560€ en café par an. Une somme considérable, je dirai qu’il y a du Starbucks dans l’air.

Cette histoire n’en est qu’à ses balbutiements (et je lui souhaite bonne chance), mais elle va nous permettre de commencer un peu à parler du sujet de la surconsommation, et surtout de la manière d’arrêter de consommer.

L’acte de consommation est basé sur un couple entre tentation et envie : des publicité vont vous tenter, et vous donner envie de passer à l’acte. Mais comment réduire, voir arrêter d’acheter tout et n’importe quoi ?

Arrêter d’absorber la publicité

C’est surement l’une des choses les plus difficiles à l’heure actuelle. La publicité nous entoure, nous assaille de tout les côtés. A la télé, la radio, dans les magazines, dans les films que nous regardons, sur internet il y en a de partout ! Alors comment faire pour éviter ça ? Déjà, éviter de regarder la télévision, leurs pubs sont les plus intrusives qui soient. Sur internet, il y a AdBlock Plus.

Du côté de la rue, certaines associations tel que les casseurs de pub luttent au quotidien pour nous débarrasser de panneaux publicitaires. Cas isolé mais pourtant très intéressant (surtout lorsqu’il s’agit de ma ville), je tiens à féliciter la ville de Grenoble qui a fait retirer ses 326 panneaux publicitaire, en les remplaçant par des arbres !

Dossier-de-presse-Grenoble-libere-l-espace-public-1-3

Arrêter de faire du lèche vitrine

Oubliez les samedi après midi dans les centres commerciaux bondés ou les soirées shopping en ligne : plus vous passerez de temps à chercher un objet, plus ceci vous obsédera, et vous finirez par l’acheter. De plus, une fois que vous êtes dans le magasin et que vous commencez à toucher l’objet, s’en est fini pour vous ! Comme le dit l’expert en packaging Benoît Heilbrunn, « si vous prenez un produit en main, la probabilité que vous l’achetiez est de l’ordre de 60 à 65% ».

Sortir sans argent

Vous avez une carte bleue, du cash, des tickets resto ? Pour ne pas être tenté pendant votre sortie, ne prenez rien de tout ça ! La meilleure manière de ne rien acheter, c’est tout simplement de ne pas avoir les moyens sur le moment de payer ce qui vous fait envie envie sur le moment.

De la même manière, si vous voulez serrer votre budget courses, retirez l’argent dont vous avez besoin avant d’aller faire les courses : vous vous contenterez ainsi du minimum.

Vous poser la question de son utilité

Posez vous une minute : en avez vous vraiment besoin de cet objet ? N’avez-vous pas une alternative ? A vrai dire, vous n’en avez peut être jamais eu et avez réussi à vivre sans jusqu’à maintenant ! Bref, ayez une réflexion raisonné.

Privilégier la location

Si l’objet de votre convoitise n’est qu’un besoin ponctuel, vous pouvez le louer. Des sites comme Ziloc proposent pas mal de choses en location à la journée, voir au mois !

Utiliser le marché de l’occasion

Votre premier réflexe, si toutes mes précédentes tentatives de ne pas vous faire acheter cet objet ont échoué : essayez le marché de l’occasion, vous y trouverez sans doute votre bonheur.

Ne pas posséder d’argent

La démarche la plus extrême est de ne pas avoir de compte en banque, voir aucune possession.

Au moins, même si vous êtes tentés, vous ne pourrez rien acheter. Bien entendu, il faut trouver une solution pour satisfaire ses besoins primaires, comme par exemple vivre chez un permaculteur en échange de votre aide dans les champs. Symbole de la simplicité volontaire, Benjamin Lesage vit sans argent. Vous pouvez le retrouver dans le documentaire ci-dessous :

Bref, il y a tellement de choses gratuites à faire dans la vie, alors profitez-en ! Mais en réalité, il ne faut pas arrêter totalement de consommer, mais consommer intelligent, c’est à dire réfléchir avant d’acheter n’importe quoi : privilégier les produits locaux, en vrac ou dans des contenants recyclables, entretenir et réparer ce que vous avez déjà, etc…

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • anything

Au passage…

Voici ma dernière vidéo. N'hésite pas à t'abonner à ma chaîne !

Publié par

Arthur

Maître des lieux, consommateur averti et gadgetophile repenti, j'écris mon quotidien de trublion du web depuis de nombreuses années.

2 réflexions au sujet de « Arrêter d’acheter ou comment moins consommer »

  1. Je suis tellement « radine » / « Econome » que ne pas dépensé n’est pas trop difficile pour moi.
    Apres il m’arrive de me lâcher niveau achats, mais je peut tenir 1 mois sans acheter (hormis, les virement bancaire obligatoire) ^^
    Et on fait de sacré économies !!! Le plus dur effectivement c’est de ne pas prendre en compte les pub, ou le pubs caché via instagram, fb, … ect
    Mais j’arrive à me dire que non, je n’en ai pas besoin, car j’ai 10 000 paire de chaussures, 10 000 sac, RAL, …ect lol
    Mais c’est duuuuuuur lol

Laisser un commentaire