La magie du rangement

4 minutes de lecture art

Je suis tombé sur “La magie du rangement” par hasard, dans une grande surface : c’est l’une des meilleure manière de découvrir un livre je crois. De plus, le moment était bien choisi, j’avais quelques problèmes d’encombrements de mon appartement, et n’arrivais pas vraiment à y faire face.

C’est ainsi qu’en l’espace de quelques heures, j’ai parcouru la méthode de Marie Kondo avec intérêt. Tout était là, sous mes yeux telle une évidence. Le principe n’est pas vraiment magique, vous ne pourrez pas “plier” vos objets pour les rendre invisibles, ou mieux les entasser (quoi que).

La méthode de Marie est bien plus simple : un objet est fait pour être utilisé. Un objet est fait pour être aimé. Point barre. Un objet que vous n’avez pas utilisé ces 6 derniers mois ? Out. Je dis out, mais l’auteure préfère dire poubelle. Je nuancerait ses propos, vous pouvez mettre certains d’entre eux en vente sur Le Bon Coin ou Amazon, offrir vos vêtements non portés à Emmaüs, etc… Mais la meilleure chose à faire et de remplir un gros tas de sac poubelles.

L’idée est de désencombrer par le vide. Faire le vide chez soi. Ce n’est pas simple, je sais : je suis moi même un accumulateur compulsif. C’est assez troublant, car j’ai lu un peu plus tard le livre “Zéro Déchets” De Béa Johnson (dont je vous parlerai dans un prochain article), et l’idée est quelque part similaire : faire le vide pour consommer moins. Consommer moins, mais consommer mieux, consommer “utile”.

Je peux vous le dire : une grande partie de ce que vous possédez n’est pour ainsi dire jamais utilisé ! Alors pourquoi s’en encombrer ?

Il se passe d’ailleurs quelque chose d’étrange quand vous vous désencombrez : les objets que vous garderez seront ainsi mis en valeur. Et vous allez faire des heureux ! En me séparant de certains objets, j’ai tout de suite pensé à certains amis à qui j’ai offert certains de mes biens. Autant vous dire qu’ils ont été agréablement surpris.

Il y a cependant une astuce très intéressante, pour ranger les vêtements : il consiste à trouver un équilibre afin qu’il puisse tenir “sur la tranche”. Et oui, ça prend bien moins de place, et vous avez visuellement l’ensemble de vos vêtements visibles. Voyez vous même :

Il y a une chose qui m’a beaucoup aidé, et que j’avais un peu de mal à concevoir, c’est au sujet des cadeaux. Un cadeau peut se jeter ! Oui !!! Si vous ne l’utilisez pas, jetez-le sans culpabiliser. Un cadeau est fait pour vous faire plaisir au moment ou il vous a été offert, il a rempli son “but” à ce moment là.

Concernant les livres, si vous ne les avez pas lu et que vous comptez le faire, mais que vous l’avez acheté il y a plusieurs mois, direction poubelle (j’espère que ma sœur ne me lit pas, elle va me tuer !). Une alternative un peu moins extrême consiste à donner vos livres à la bibliothèque de votre municipalité, c’est une autre manière de donner une seconde vie à vos livres. Vous pouvez aussi les revendre, bien entendu. Mais le problème de se dire “je vais le vendre”, c’est que les objets restent ici, et vendre n’est pas instantané, le résultat est donc différé, et ne semble donc pas préconisé par Marie. Cependant, je peux vous livrer une petite astuce : créez un compte vendeur Amazon “particulier”, et vendez vos objets à un prix inférieur à la concurrence. Vos biens disparaîtrons comme par magie !!!

Personnellement, j’ai toujours eu du mal à me séparer de certains souvenirs d’enfance : des lettres, et autres objets. J’ai eu de la chance (si je peux le dire ainsi) : ma cave humide s’est occupé de la malle qui contenait tout ces souvenir : elle a fini direct à la poubelle.

Bref, un livre très intéressant, assez vite lu, qui j’espère vous donnera des idées, ou au moins une, celle de vous séparer de quelques uns de vos bien. Et au final, c’est la meilleure manière de trouver de l’espace pour ranger.

Commentaires

Agnès

Oui oui oui….. Je vais y songer…. Il le faut ….. En plus, j’en suis certaine: donner, virer, jeter, c’est s’alléger ! Le corps et l’esprit! Merci pour cet article!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Chargement...
Reçevoir les prochains commentaires de cet article.