Analyser le BPM de toutes vos chansons iTunes avec Traktor

2 minutes de lecture art

Lorsque vous avez des centaines de BPM de chansons à analyser, que ce soit sur iTunes ou dans des dossiers spécifiques sur votre petit ordinateur (sur votre pc ou sur votre mac, je fait pas de jaloux !), je suis sur que vous vous êtes souvent posé la question de comment faire pour analyser vos BPM sans devoir charger le BPM à chaque nouvelle piste comme je le faisait, pour parfois vous retrouver avec des différences de fou une fois le scan effectué.

La solution, c’est donc d’analyser vos track avant de faire vos mix. Ce qui paraît totalement logique pour le commun des mortels (mais bon moi je suis un peu spécial). Comme ça vous allez pouvoir après ça trier dans iTunes vos chansons par BPM pour faire des set dans des tranches de BPM décentes.

Sur Traktor

Après avoir ouvert traktor (c’est mieux quand même !), aller chercher dans votre explorateur le dossier dont vous souhaitez analyser le BPM. effectuez dessus un clique droit, import to collection. Ceci va ajouter le dossier en question dans votre “collection”, un lieu privilégié et magique plein des licornes volantes !

traktor-bpm-import-to-collection

Bref, la collection est une liste qui sera vérifié lors de chaque de démarrage de traktor.

Donc, après avoir effectué cette manipulation autant de fois que désiré (vous pouvez ajouter autant de dossiers que vous voulez à votre collection), fermez Traktor, puis réouvrez-le.

Une fenêtre “Consistency Check report” vous indiquera le nombre de morceaux à analyser, avec un bouton “Analyze”. Cliquez dessus, puis sur OK sur la fenêtre “Analyze”. Cliquez sur Ok sur la fenêtre précédente.

traktor-bpm-consistency-check-report

Vous pouvez voir en bas de cette fenêtre, le chargement de l’analyse ainsi que le temps restant. Si vous avez quelques milliers de chansons, vous pouvez aller vous faire un café, un cinéma, et aller visiter le marché de noël, vous avez le temps.

traktor-bpm-chargement

Après ceci, vos track seront déjà toutes pré-analysées, le BPM s’affichera instantanément en mettant le fichier dans votre Deck. Cependant, vous ne verrez pas forcément le BPM de votre morceau apparaître dans la colonne BPM de votre dossier (ou liste de lecture), c’est normal. Ceci n’est visible que dans votre collection. Pour remédier à cela, il faut que vos chansons soient issues d’iTunes. Allez sur votre liste de lecture préféré, et pour vos nouveaux morceaux, lancez la lecture du morceau. Ca prend un dixième de seconde et voilà vos BPM chargé sur l’ensemble des morceaux. En redémarrant Traktor, vos BPM seront tous visible dans votre liste de lecture !

Bonus : Afficher le BPM de vos chansons sur iTunes

Ca peut être utile pour préparer vos sets en préparant des playlist dans des tranches de BPM spécifiques. Il suffit de faire clique droit sur la ligne des titre (la ou il y a Nom, Durée, Artiste, Album) et d’ajouter “Batt. par minute”. Et voilà.

traktor-bpm-itunes

Commentaires

bigjourvil

Bonjour

j ai suivi exactement le tuto, tout mes track ont été analysé (pendant 17h ;) ) mais pourtant ensuite quand je balance dans le deck les tracks qui ont en bpm 0.00, le bpm s affiche directement dans le deck sans analyse préalable mais ensuite quand je quitte tracktor et que je rallume, les bpm ne s affiche toujours pas dans la colonne bpm.

une explication?

art

En effet, il y a une petite astuce sur iTunes, il faut avoir au moins lu la track une fois pour afficher le BPM (ou alors il faut re importer tes sons), ça va super vite en faisant entrer+bas en continu tout les BPM s’affichent !

So Fiasko

salut!et merci pour ce tuto j’ai importe toutes les tracks en faisant clic droit ajouter a la collection je ferme tracter et quand je recouvre la fenêtre dont tu parles n’apparait pas ou est ce que je peut la trouver?merci.

dupau

j’ai suivi le tuto et j’ai beau lire une à une les pistes sur itunes le bpm ne s’affiche pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués *

Chargement...
Reçevoir les prochains commentaires de cet article.