Menu Close

J'ai eu ouïe dire qu'un produit Apple venait d'être disponible à la commande, depuis aujourd'hui. J'imagine depuis minuit, mais bon, j'étais dans ce qu'on pourrait qualifier une pâle copie d'un pub irlandais (le Korner pub, à Grenoble) avec des amis. Je rentre chez moi, et la, oui, je suis allé sur le Apple store comme ça, pour voir.

Le iPhone 5c me narguait car lui, il est en précommande depuis le début de la semaine. Mais comprenez, il est plus gros, plus lourd, ne reconnait pas ton empreinte digitale, ne fait pas du slow motion avec les vidéos, et ne contient pas les dernières puces super-à-la-mode d'Apple, A7 et M7. Et en plus, il fait 100 euros de moins ! Tu peux l'acheter à partir de 600 boules le 5c. Et comme dit mon père : "Pas assez cher mon fils !".

iphone-5s-5C

Mon doigt à glissé. Je veux dire la souris à vraiment commandé à l'insu de mon plein gré un iPhone 5s, en cliquant subversivement sur le bouton commander du Apple store. Putain en plus elle s'est pas trompé ma souris, elle me connait : la version de base à 700€ en 16 Go, c'est pour les rigolos, moi il me faut un 32Go, pour 100€ de plus. Et une coque. En cuir s'il vous plait. 40 euros le bout de cuir rouge. Pour me donner bonne conscience, je prend une product RED. Ouais, en gros une partie des bénéfices des produits rouges d'Apple sont reversé à l'association des "Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme", une blague en somme.

D'ailleurs Arthur, qu'est ce qu'il t'arrives ? Toi qui est si proche de tes sous, toi qui ne fait qu'épargner jour et nuit, forçant tes petites copines à la diète forcé tellement que tu es radin, demandant à tes amis de venir avec des bières quand tu les invites chez toi ? Pourquoi tu vas dépenser 840€ dans un nouveau smartphone, alors que ça ne fait pas un an que tu as le iPhone 5 ? Alors que tu sais pertinemment que Apple et plus particulièrement le iPhone est sur la pente descendante ?

Je sais, j'ai fait un vœux il y a quelques années, lorsque j'ai acheté mon premier smartphone Apple, un iPhone 3GS. J'ai juré que je n’achèterais pas un téléphone tout les ans et que je ferais "tenir" mon téléphone, bien que l'obsolescence programmé de nos appareils nous pousse à en vouloir plus, tout de suite. J'ai gardé 2 ans mon 3GS, puis j'ai acheté un iPhone 4S. J'ai troqué un peu plus d'un an plus tard mon iPhone contre un Samsung Galaxy S2. Oui j'ai trompé Apple. Je me suis senti libre, même si je n'avais pas vraiment apprécié l’ergonomie du système d'exploitation de Google. Puis je me le suis fait voler. Passé quelques mois avec un simili 3310, je n'ai pu résisté à l'achat d'un iPhone 5, et ce, dès sa sortie.

Cette fois-ci, au bout de 6 mois, je me suis retrouvé avec l'écran explosé. Oui il marche encore, très bien même ! Je me suis dit "Bon mec, tu attends, il fonctionne, tu n'as pas besoin de dépenser des thunes dans un smartphone tout beau dont tu ne prendra jamais soin car tu n'es qu'un ingrat de la vie." 6 longs mois plus tard, le iPhone 5s sort. C'est comme mon téléphone, mais en mieux. Mais si ! Et surtout en plus cher. Alors oui, je me suis retenu d'acheter un iPad mini, un iMac, un Mac Pro (ah non ça c'est parce qu'il est pas encore sorti) et un Macbook Air (ah non ça c'est parce que j'en ai déjà un). Mais là, je craque.

Pour ce qui est de l'argent, j'ai pensé à tout ce que je ne pourrais pas faire avec ces 800€. C'est le prix d'un aller retour à Haïti : j'aurais pu participer à la plantations de semences non OGM avec une association caritative, pour émanciper les haïtiens de Monsanto. J'aurais pu payer mon loyer pendant 4 mois. J'aurais pu jouer ça en bourse et tout perdre, ou le mettre dans un PEL pour m'en servir quand j'arriverai même plus à tenir debout. L'argent n'est qu'un moyen comme un autre de parvenir à réaliser ses rêves.

Je crois qu'on a tous nos passions. Certains rêvent de passer leurs temps à bord d'une Audi R8, d'autres de faire le tour du monde. Moi je suis un grand malade mental de la "haute" technologie, prêt à passer plusieurs mois de salaire dans un ordinateur dernier cri, ou d'acheter des trucs débile "connectés", style un pèse personne en wifi. J'essaye de me renier parfois, mais je sais que je suis comme ça. Et si les câbles on eu tendances à disparaître ces dernières années, ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas pleins de gadgets électroniques sur mon bureau.

Je sais que je vais l'attendre avec impatience, comme on attend, enfant, le cadeau de noël ou d'anniversaire que l'on a commandé. On sait qu'on va l'avoir, mais c'est "pas tout de suite". Il va être greffé à ma main, comme depuis toujours. Quoi que. J'ai quand même pas mal réduit ma consommation de SMS depuis que je suis célibataire. Comment ça, c'est faux ? Et non, les sites de rencontre, ce n'est pas considéré comme des SMS !

J'aimerais acheter d'autres produits que Apple. Sincèrement. Mais j'attend encore une concurrence sérieuse, qui allie cette simple beauté sophistiqué et cette ergonomie hors norme. Ils sont loin d'être parfait (personne ne l'est), ils sont en train de se casser la gueule. Oui, je suis d'accord avec ces arguments. Mais oui, ils continuent à me vendre du rêve et ça, ça n'a pas de prix.

Je me rend compte que je viens de lâcher un gros pâté indigeste d'un bon millier de mots, comme ça, sans crier gare. Il n’intéressera sans doute personne. Mais j'avais besoin de me rassurer sur ma capacité à ne pas céder à cette impulsivité. Je m'auto-psychanalyse. Devant tout le monde, comme ça. C'est aussi ça le personal branding ? Je n'en sais rien.

En tout cas il va falloir que je revende mon iPhone 5. Je sais, je vais d'abord racheter un écran LCD, puis réaliser un travail d’orfèvre pour remplacer l'écran. Je le sens, ça va être marrant.

Vous avez une remarque à nous faire partager, vous avez trouvé une faute d’orthographe, une autre erreur dans le billet, ou vous avez juste kiffé votre race ? Faites-le savoir dans les commentaires de cet article ou en nous écrivant à l’adresse « a AT irz.fr ». Ou via le formulaire de contact.