Menu Close

Vers une généralisation de la malbouffe ?

Adepte de la junk food depuis de nombreuses années, j'ai eu l'occasion de tester pour vous le nouveau produit de chez Quick : les churros. Je ne sais pas chez vous, mais ici, à Grenoble, il y a autant de vendeurs de churros ambulants qu'il y a de parc dans la ville. Et le niveau est élevé. Je vais donc être assez critique envers la "sacro-sainte" restauration rapide.

Avec ma commande habituelle, un grand menu j'ai-faim avec thé glacé et frites (je m'aventure parfois a prendre une salade), je décidais de prendre 5 churros, comme dessert. A emporter, mais ce détail importe peu.

J'étais donc assis là, dans le hall abondamment bruyant de la gare en train d'ouvrir le couvercle du gobelet à chaque fois que je souhaitais y tremper mes lèvres. Oui cette conne de caissière avait oublié de me mettre la paille. Une fois terminé mon menu, je découvrit un petit sachet, au fond du sac cabas. C'était marquéSugar&Shake dessus. Je venais d'ouvrir le sachet.

Les churros sont minuscules. Et ce en deux points. Premièrement, les 5 churros ne sont pas très longs : ils sont refermés, en forme de goutte d'eau, tiennent dans la paume de la main. Bref, ils sont moches. Deuxièmement, le diamètre est ridicule, ce qui fait qu'une fois en bouche, seul le désagréable goût de l'huile subsiste, sans jamais laisser place au réel goût du churros.

Quick nous a démontré qu'il a pu asseoir sa réputation, changeant son slogan de "Nous c'est le goût" à "vite fait, mal fait" . Je vais finir par une question : n'allons nous pas vers une généralisation de la mal bouffe, avec un Mac Do qui vendra bientôt de la choucroute ?