Vous savez que je pars à Rio de Janeiro une grosse semaine, je vous ai en effet déjà parlé de quelque-uns de mes préparatifs. Cependant, je ne vous ai pas encore parlé de ce qu’il y a dans mon sac ! Et oui, je vais répondre à la fameuse question du « What’s in my bag ? » !

Il faut savoir que ma valise en soute (pour l’avion) peut faire jusqu’à 23 Kilos. Et il n’y a pas vraiment de poids maximal pour ce qui est du bagage à main. Bien sûr, on va essayer de ne pas trop se charger histoire de ramener quelques souvenirs.

Alors pour les curieux je vais vous parler de tout ce qui se cache dans mes bagages. Pour Tour d’horizon.

S’habiller, mais pas trop

image

Alors oui, j’ai pris des vêtements. Cependant la température amenée par le soleil brésilien est particulièrement chaude. Donc shorts, marcels et autres joyeusetées sont de rigueur.

En plus de ça, j’ai pris quelques chapeaux (mais pas trop non plus !), des chaussures, de grandes chemises, et des sous-vêtements. En parlant de sous-vêtements, je n’ai plus de soquettes dans ma garde robe, et bien que mon acolyte ai bien fait son stock de chaussettes, ce n’est malheuresement pas mon cas. Tant pis, je me ferais une collection de tongs sur place !

Un voyage photographique

Si vous me suivez un peu, vous savez que je suis en possession de quelques petits gadgets photographique. Ce que je prend

  • Casio Exilim EX-G1 (pour faire des photos sous-marine)
  • APN Canon EOS 650D (+3 cartes SD, 1 batterie de rechange)
  • Objectif Canon EF 50mm f1.8
  • Objectif Canon EF-S 18-135mm f3.5/56 STM
  • Objectif fish-eye pour le iPhone 5
  • iPhone 5 comme appareil photo
  • un mini-trépied pour iPhone (compatible avec n’importe quel smartphone)

Mon acolyte sera lui en compagnie d’un autre appareil :

  • Sony Alpha 77
  • Objectif Sony 16-50mm f2.8
  • Objectif Sony 50mm f1.4

Bref, vous avez compris, si l’occasion nous est donné de prendre des photos, nous serons prêts !

Un voyage de Geek

Oui, j’ai pris un ordinateur ! Mon Macbook Air m’accompagne lors de cette aventure et c’est pour votre bien, sinon comment vais-je bien pouvoir vous rapporter au quotidien ce qui se passe pour nous à Rio ?

Petit détail qui a son importance, j’ai bien pris mon iPhone pour faire le trajet, mais je désactive le forfait le temps du voyage, puisque Joe le permet !

Edit : Bon pour Joe je viens de me rendre compte que ce n’est pas aussi simple. En effet, en appuyant sur le bouton OFF je me suis rendu compte à quel point cet argument était faux. En effet, le forfait ne se met en pause que lorsque les X jours (indiqué à côté di bouton on/off) sont passés, et pas instantanément comme je pouvais le croire.

Le seul avantage tangible au forfait de Joe Mobile est le fait que le forfait soit bloqué. Je vais donc garder mon téléphone dans ma poche à Rio.

Pour le crocodile

Oui, vous savez il y a un peu plus d’un mois, je me suis fait tatouer un crocodile sur le bras. Il faut garder à l’esprit que la première année du tatouage, il prend 10 ans d’un coup si il est exposé à une trop forte exposition au soleil. J’ai donc fait l’achat d’une crème solaire écran totale d’indice 50, ainsi que d’un strap pour recouvrir le tatouage. 2 mesures de protection valent mieux qu’une !

Comme vous le comprenez, la plage pour moi, ça va être compliqué ! Je ramenerais sans doute quelques photo de la plage de Copacabana.

Les petits plus toujours utiles

image

Pour patienter durant les près de 40h de vol, j’ai prévu de quoi me détendre :

  • mon iPod nano 16Go « 6G »
  • des écouteurs
  • deux livres (« Le potentiel érotique de ma femme » de Favid Foenkinos, et « La petite fille de Monsieur Linh » de Philippe Claudel)
  • deux Psykopat
  • le iPhone 5 comme comme console (je l’ai dit plus tôt je sais !)

Une fois sur place, j’ai prévu des petites sacoches. Une « besace » style Akibag, pour pouvoir y glisser quelques affaires, et une plus petite « sacochette » lorsque je souhaiterais me limiter à l’essentiel.

Toujours intéréssant et utile sur place, je me suis aussi aussi doté d’un plan de Rio de Janeiro, ainsi que d’un petit guide conversationnel (+dictionnaire) Brésilien/Portugais.

En plus de ça, pour prendre quelques notes, j’ai pris un petit carnet Moleskine.

Ajoutez à ça quelques produits de corps, quelques centaines d’euros, mon passeport, et une photocopie de celui-ci. Ceci est en effet très important ! Je vous en parlerais prochainement. Me voilà donc paré. Il est 2h11 du matin, et je pars en voiture pour l’aéroport à 4h30 (mon acolyte habite à une heure de Lyon) pour un départ à 7h25. Je ne vais pas dormir cette nuit, et dans quelques heures je découvrirai – enfin – la sensation d’un décollage.

Vous avez une remarque à nous faire partager, vous avez trouvé une faute d’orthographe, une autre erreur dans le billet, ou vous avez juste kiffé votre race ? Faites-le savoir dans les commentaires de cet article ou en nous écrivant à l’adresse « a AT irz.fr ». Ou via le formulaire de contact.

Laisser un commentaire