Menu Close

Je vous voit déjà, vous, détracteurs de ces petites bandes dessinées un peu débiles qui envahissent depuis quelques semaines nos pages facebook, vous insurger à propos du titre de mon article. Je rigole déjà.

Bon, si vous vivez dans une grotte et que vous n’avez pas d’amis, ni de Facebook, je vais tout d’abord vous expliquer. En soi, bitstrips n’est pas un jeu. C’est un assistant de création de « bandes dessinées » en ligne (entre guillemets parce que je ne sait pas si on peu vraiment appeler ça de la BD), qui existe à la base depuis 2008 sous la forme d’un site internet. Il à récemment trouvé son succès en étant déployé sur les plateformes mobiles iOS et Android, lui conférant des propriétés addictives.

Alors c’est loin d’être parfait, souvent c’est même des privates jokes entre potes, mais franchement, est-ce si gênant que ça d’être un peu mainstream de temps en temps ? Je met sur un piédestal l’art, et moi-même dessine quelques conneries, mais ce n’est pas quelques dessins générés automatiquement qui vont faire de la concurrence à Boulet et ses amis !

Alors effectivement, on peut se dire que c’est une manière comme une autre d’animer votre vie un peu morne, devant votre écran, pour passer le temps et en attendant de trouver une meilleure application, toute aussi chronophage.

bitstrips-breaking-bad

Il y a tant a faire avec cette application, que certains en viennent à “redessiner” (disons plutôt mettre en forme) des instants cultes de vos séries préférées (ci-dessus, la série Breaking Bad revisité), ou bien mettre en scène des personnalités publique plus ou moins ironiquement. Tiens, un petit lien vers la page Facebook de la vie de François Hollande en Bitstrips.

Alors je sais bien que les bitstrips envahissent depuis quelques mois vos flux Facebook, et que ça peut vous énerver, surtout lorsque l’image posté et totalement dénué d’intérêt à vos yeux. Mais en réalité, ce n’est pas de la faute de bitstrips, mais de la manière de s’en servir. Aujourd’hui, c’est devenu une alternative au statut Facebook, et on peut le voir ainsi, comme une version imagé de l’actualisation de sa vie.

IMG_2358

Le "Today's new comics"

Le principe qui à vraiment servi à l'application - et au renouveau - du concept, c'est le "Today's new comics", une page qui met à jour quotidiennement des situations dans lesquelles vous allez pouvoir intégrer votre avatar. En fonction du jour, de la situation, de la saison, les situations vont s'adapter à l'actualité. Par exemple, en période de Noël, les situations près du sapins et à côté de cadeaux s'accumulent.

Ce que l'on peut constater, c'est que c'est un effet de mode comme un autre, une tendance qui va (je pense) progressivement s'estomper.

Vous avez une remarque à nous faire partager, vous avez trouvé une faute d’orthographe, une autre erreur dans le billet, ou vous avez juste kiffé votre race ? Faites-le savoir dans les commentaires de cet article ou en nous écrivant à l’adresse « a AT irz.fr ». Ou via le formulaire de contact.